Cliquez pour agrandir l'image
« Victor Serge, le beau métier de vaincu », Éloges, p. 87, Gallimard, 1986.
« Objectivement beau », numéro spécial des Temps Modernes « Témoins de Sartre », Gallimard, 1991.
« Albert Londres », 1992, à propos de la parution de « Œuvres complètes » (Arléa, 1992) publié par Jean-Claude Guillebaud, qui a reçu le prix Albert Londres en 1972, voir également de Régis Debray le livre Shanghai, dernières nouvelles (Arléa, 1999) et son film sur Shanghai French concession.
« Qu’est-ce qu’un manifeste littéraire ? », 1994.
« Heureux amateurs », à propos du livre de Gilles Perrault, L’ombre de la Bastille (Fayard, 1993. Tome II de la trilogie le Secret du Roi), 1994.
« Notre Fantomas », l’Humanité, 22 novembre 1996.
« La gène autobiographique », séminaire Philippe Lejeune sur « l’Autobiographie en procès ». Nanterre, 19 octobre 1996.
« La solitude d’Auguste Comte », 1998.
« Le débat, et après ? » In « Cahiers de la Table Ronde », la Table Ronde, février 2004.
« La belle vie des morts », propos inspirés par la disparition de Julien Gracq, Le Monde, 11 janvier 2008.
« Dépoussiérer les livres… », Le Monde, 7 mars 2008.
Intervention de Régis Debray au Colloque « Le Miroir des Limbes d’André Malraux et la modernité littéraire », mercredi 25 et jeudi 26 juin 2008, Maison de la Recherche, Paris.
Interview de Régis Debray pour l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, le 6 février 2011, à propos de l’Académie Goncourt.

 Livres parus